FORUM CLIMATISATION

S'inscrire Aide

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

Rechercher dans le forum climatisation :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 6 915 questions dans le forum climatisation


3411

Question Forum Climatisation : Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

FFOO31
Membre inscrit
FFOO31
211 messages
Bonsoir à tous,

Je vous prie m'orienter par quelques notions théoriques sur le principe de fonctionnement des climatiseurs Multi-Split, j'ai un flou total sur cette technologie, à savoir :
1 - Est-ce qu'un multi Split est obligatoire un Inverter ?
2 - Comment un seul compresseur arrive à gérer les demandes des UI ?
3 - Si il y a une fuite dans une seule unité, cela veux dire que tout le système va réagir avec cette panne ?
4 - La charge du 410A concerne tout le système ou par U.I ?
5- Que gère la carte électronique de U.E ?

Merci d'avance.
05 juillet 2016 à 01:44
Réponse 1 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

Bricovidéo
Administrateur
Bricovidéo
9 798 messages
Bonjour à toutes et à tous.
Pour information à cet emplacement sera publiée l’image du jour BricoVidéo.
Cordialement.
L’équipe de BricoVidéo.
05 juillet 2016 à 05:28
Réponse 2 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

AAC
Membre inscrit
AAC
2 227 messages
Bonjour,

1/ Un multi split peut être inverter ou non, mais actuellement ce sont des inverter.
2/ Le compresseur gère les UI via des électrovannes qui commandent l'ouverture ou la fermeture du circuit concerné.
3/ Effectivement si il y a une fuite cela va toucher le fonctionnement de l'intégralité du système.
4/ La charge fluidique concerne tout le système.
5/ La carte électronique gère le bon fonctionnement et la sécurité du fonctionnement du système.

Cordialement.
maclimatisation.com
05 juillet 2016 à 07:40
Réponse 3 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Bonne journée à toute et à tous.
Hé bien, ça va pas être facile, car chaque question mérite au moins 3 ou 4 pages entières recto verso pour être assez explicatives.

Q1 = pour les clim / clim réversible depuis quelques années, oui elles sont toutes inverter.
Pour les PAC même celles d'aujourd’hui elles ne sont pas forcément inverter.
Donc avant l’avènement de la technologie inverter y avait-il des multisplits ?
Oui tout à fait. Mais on avait autant de compresseur que d'UI.
Pour un bi on avait 2 compresseurs, pour un tri on avait 3 compresseurs.

Bien évidement circuit indépendant les uns des autres.
Mais cela ne permettait pas encore la variation de puissance.
Cela donnait juste l'avantage de fractionner la puissance, ce qui limitait un fort appel de courant au démarrage.
Un compresseur de 30 kW consommera plus que 3 compresseurs de 10 kW qui eux-mêmes consommeront plus que 6 compresseurs de 5 kW.
Ça offrait l'avantage de réguler à des températures différentes les divers locaux.

Ensuite on a peaufiné le système en passant sur deux compresseurs mais à puissance inégale 66% pour l'un et 33% de puissance pour l'autre.
Pour les gros multisplits, c’était 3 compresseurs, deux de puissance égale et un plus petit.
Les compresseurs étaient enclenchés en fonction des besoins.
Ensuite on a encore cherché à faire évoluer les choses, puis on est passé sur un seul gros compresseur avec une boite de distribution (multi box) avec énormément d’électrovannes, bypass, et pressostats à tout va.

L’inconvénient de ce système avec 1 seul gros compresseur, c'est qu’il ne démarre que s’il y a suffisamment d'UI en demande.

Souvent il fallait 2 ou 3 UI sur 6 ou 9 pour qu'il tourne.
Après on est passé à l'inverter.
Là j'ai survolé et juste effleuré le sujet.
A plus pour la suite.
Cordialement.
Adelclimatisation
05 juillet 2016 à 10:53
Réponse 4 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Re,
Q2 : Il faut vous imaginer qu’un compresseur inverter, c'est comme si vous aviez plusieurs compresseurs en 1.
Par exemple, là où pour un multi normal avec 3 compresseurs de 4+4+2 kW étaient nécessaires pour assurer la charge et réduire la puissance, hé bien avec un inverter on aura un seul compresseur qui fait 4+4+2 kW.
Déjà gain au niveau de l’intensité absorbée car lui (l'inverter) a contrario de nos 3 bourrins de compresseur tout ou rien, il ne démarre jamais à fond.
Gain de place donc coût de revient etc.

Hé oh miracle, il est capable de moduler sa puissance, donc bien qu’il soit conçu pour une puissance dans notre exemple de 10 kW, hé bien il peut moduler cette puissance de 10 à 100% / de 20 à 130%.
Par conséquent, il est capable de varier la quantité de fluide véhiculé.
Les compresseurs TOR ne sont pas capables de supporter un tel régime.
Ils sont incapable de varier le volume du réfrigérant.

On pourrait faire varier la quantité qui ira vers les UI via des vannes de pression minimum et autres artifices.
Mais le compresseur TOR, lui sera toujours à débit constant, donc il lui faudra un système de bypass de réinjection et tout un tas de bricoles qui multiplieront la taille du groupe par plus ou moins 1,5 fois et le prix flamberait.
Donc on a un point extrêmement important : variation du volume du réfrigérant, donc variation de puissance.
Sans ce point on n’arrivera pas à alimenter une seule UI de 2 kW avec un compresseur conçu pour 10 kW.

Maintenant que cette notion est comprise (du moins je l’espère) comment arrive-t-il à varier sa puissance ?
Ça se passe au niveau électrique.
On joue sur la fréquence du compresseur mais aussi sur son alimentation.
Plus la fréquence sera basse, plus la puissance fournie par le compresseur le sera également.
Et donc plus la fréquence sera élevée plus le compresseur délivrera une puissance supérieure et par voie de fait véhiculera plus de fluide.
La fréquence peut varier de 30 à 250 Hz (hertz) pour des gros systèmes de 50 à 75 Hz pour certains constructeurs.
Bref chacun a sa propre sauce mais l’amplitude de la fréquence dépend de la puissance et du nombre d'UI.
A ce stade on a acquis que la variation du volume n'est possible que grâce à la variation de fréquence, et a un compresseur (scroll) qui est capable de supporter toutes ces contraintes (les rotatifs aussi).
Maintenant comment cela se passe ?
C'est au prochain post, je dois aller à l’école pour les petits.
Bon je vais continuer plus tard.
Cordialement.
Adelclimatisation
05 juillet 2016 à 11:21
Réponse 5 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

pbm
Membre inscrit
pbm
291 messages
Bonjour,

1) Non ce ne sont pas obligatoirement des inverter mais comme tous les appareils électroménagers récents, ils le sont.
2) Le compresseur tout-ou-rien ne peut pas adapter sa vitesse de fonctionnement, ce sont des électrovannes commandées par des relais qui mettent en communication le refoulement du compresseur avec l'évaporateur de l'UI concernée.
3) En effet, il s'agit d'un seul et même circuit donc une fuite provoque la perte de la totalité de la charge en fluide.
4) La charge en fluide frigorigène concerne l'installation complète mais peut varier selon la distance entre UE et les UI, leur puissance etc. En tout-ou-rien on charge à la surchauffe ! Et pas à la pression ou je ne sais quoi. titter
5) Il n'y en a pas forcément ! C'est uniquement dans les Inverter et ça contrôle les sondes, la vitesse du compresseur, la vitesse de rotation du ventilateur, la vanne 4 voies, les électrovannes ...

En espérant que cela vous aide pour vos "dépannages" shy
05 juillet 2016 à 11:29
Réponse 6 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

PL
Membre inscrit
PL
11 514 messages
Bonjour.
Et bien vous avez de la lecture pour les longues soirées d'hiver. Et tout a été dit.
Adel. Il n'y avait pas forcément un compresseur par circuit en tout ou rien, parfois 1 compresseur pour 3, 1 pour 1, 1 pour 2 il existait plusieurs combinaisons suivant les constructeurs, et assez galère pour accéder au compresseur en cas de changement car c’était un concentré de tubes, de vannes...
Et dans le temps, on commençait à voir pas mal d'électronique ou petit relais car gain de place.
05 juillet 2016 à 15:41
Réponse 7 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

FFOO31
Membre inscrit
FFOO31
211 messages
Bonjour à tous.
Y'a pas plus clair comme ce qui a été dit.
Mais, j'ai constaté que la précision joue un rôle incontournable dans ce système.
Pourquoi ? aujourd'hui j'ai été en face d'une UE multi split qui souffre d'un compresseur qui ne démarre pas. pas de fuite de gaz, pas d'erreur électronique, j'ai soupçonné la Capacité, je l'ai testé, elle m'a donné 48mF et sa valeur exacte affichée est de 55mF.
A ce stade et en raisonnant par les notions TOR, j'ai testé les valeurs ohmiques du compresseur, j'ai été étonné, presque nulle.
J'ai changé la capacité avec une autre et même valeur, le compresseur a très bien fonctionné.
La même situation ne se produira jamais avec un TOR, même avec une capacité de +/- 5 Mf il fonctionne normalement.

Quel est votre avis ? est un système qui demande chacun sa place et sa valeur ?
Cordialement.
05 juillet 2016 à 17:35
Réponse 8 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Bonne soirée à toutes et à tous.
FF0031,
Pensez-vous que c'est un compresseur inverter ? Car vos propos laissent penser que c'est le cas.
Et comme vous le dites, la précision est de mise.
Si votre clim est une inverter alors, en aucun cas votre compresseur ne peut avoir une capa.
Un compresseur inverter est obligatoirement triphasé, même si le groupe est alimenté en monophasé.
Aviez-vous mis le bon calibrage sur votre testeur ?
Qu'appelez-vous "presque nulles" ?
Si le compresseur était chaud , vous pouvez n'avoir aucune valeur ohmique. Cela s'explique du fait de la présence d'une ipsotherme interne au compresseur. Au delà d'une certaine température cette ipsotherme ouvre ses contacts et donc isole les enroulements du compresseur des picots du compresseur. Si vous essayez de mesurer vous n'auriez aucune valeur.
Jusqu'à ce que l'ipsotherme se referme à nouveau.
Si votre compresseur a une capa c'est que c'est un TOR. Une capa a une tolérance de 5% (j'en ai vu à 15%) lorsqu'on dépasse ce % cela n'empêchera pas le compresseur de démarrer. Cependant il ne tournera pas à son régime normal.
A force le compresseur se détériore (petit à petit) puis arrivent des conditions de fonctionnement particulières (contraintes mécaniques plus élevées qu'à l’accoutumée) et là la capa n'est plus en mesure d'aider le compresseur à vaincre les contraintes. D'où incapacité à démarrer.
A contrario, une capa ayant une valeur plus forte, elle lance le compresseur avec un fort coup de pouce.
Je continue plus tard.
Cordialement.
Adelclimatisation
05 juillet 2016 à 20:00
Réponse 9 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

FFOO31
Membre inscrit
FFOO31
211 messages
Bonsoir à tous,
Merci Adel pour ces réponses de haute qualité.
Le compresseur a une capa, je suis sûr elle est de 55mf.
Mais je ne pense pas qu'il est TOR, c'est un 27000btu 50 hertz. Il change de vitesse à chaque entrée mise en route d'une U.I.
Sa vitesse je l'ai juste entendu car il émet un sifflement.
Cordiales salutations.
05 juillet 2016 à 21:16
Réponse 10 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Re
FF0031, si il a une capa, c'est certainement pas un inverter. C'est donc un compresseur monophasé qui a besoin d'un artifice pour créer le déphasage et démarrer.
Les compresseurs ou moteur tri n'ont pas besoin d'aide au démarrage, leurs 3 phases sont largement déphasées et suffisantes pour bouger le bourrin.
C'est simple : si le compresseur a les repères UVW et est branché directement sur une carte de puissance = inverter.
Si c'est CRS alors il est mono TOR.
Cordialement.
Adelclimatisation
05 juillet 2016 à 22:03
Réponse 11 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

FFOO31
Membre inscrit
FFOO31
211 messages
Re
Mais cet appareil a une Capa + carte électronique dans U.E.
Les câbles du compresseur passe par la carte.
Aussi, il change de vitesse, le cas contraire pour TOR je pense ?
Cordialement.
05 juillet 2016 à 22:57
Réponse 12 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Re,
Q2 "suite".
Comment cela se passe concrètement ?
Pour l'exemple on va prendre 2 UI de 5 kW l'une et 2,5 kW l'autre et un groupe qui a plus ou moins 7,5 kW.
Je dis plus ou moins, car selon la logique de celui qui vous a installé la chose, il peut être partisan de « on sous dimensionne » ou partisan de on « sur dimensionne » et il est tributaire des puissances disponibles aussi.
A la mise sous tension, l’ensemble des cartes UI/UE, vont passer par une phase d’auto check puis vont se présenter les unes aux autres :
1er UI : salut, moi c’est l'UI xxxxxxyz (en cas d’adressage, je suis l'UI Nºx ) je fais 5 kW, il fait 27c dedans, on me demande 23c je suis ravi de faire votre connaissance.

Le groupe :
Wach, les poulettes, ça va .... bon je rigole. Il se présentera à son tour et tout le monde fera connaissance.
S’il y a le moindre problème on aura un défaut communication.

Lorsqu’on fait de la demande, l'UI ou les UI vont envoyer toutes les informations nécessaires (leur puissance initiale bien sûr, le mode, consigne, température des locaux, vitesse de ventilation etc.).
Le groupe va additionner ces infos aux siennes (la température extérieure par exemple).
De là la carte de commande va cibler une fréquence qu’elle juge adéquate pour les besoins du moment.
Elle calcule grâce à ses algorithmes, la différence entre la consigne / la température réelle / le delta entre T int et T ext et de là elle sait qu’il lui faut stabiliser le compresseur à 55 Hz par exemple.
Dès le démarrage du ventilateur puis 30sec plus tard du compresseur, elle n’aura de cesse que de surveiller les données des sondes, des UI et celles du groupe.
Elle n'a en effet pas que la fréquence ciblée comme objectif, mais elle doit surveiller que cette fréquence est encore adéquate pour les besoins, que le refoulement n'est pas haut, que la SC est entre 2 et 5, que l'ouverture du détendeur est aussi en adéquation avec l’ensemble, que la vitesse du condenseur assure bien une condensation de plus au moins 42c.
Au fur et à mesure que le temps passe, elle rectifie aussi bien la fréquence que l'ouverture du détendeur que la vitesse du ventilateur, condenseur etc.

Si au bout de x temps (selon constructeur) elle voit que la prise en charge est lente, elle va grimper de quelques paliers de fréquence.
A contrario si rapide, elle va baisser la fréquence pour faire des long cycles (moins énergivores) et c'est précisément là que la plupart des installations pêchent car mal dimensionnées.
Donc on aura un pseudo inverter.
Au fur à mesure que la consigne s'approche la fréquence baisse, le détendeur ferme de plus en plus, la consommation s'amoindrit et si c'est bien sélectionné, cette phase durera longtemps.
L'inverter n'est pas pressé d'atteindre la consigne.
Et tout cela se fait conjointement avec la carte de commande du groupe et la carte inverter.
D'ailleurs qui communiquent toutes les deux aussi.
La carte inverter se caractérise par grosso modo 3 phases (étapes) :
1) Redresser le courant alternatif. L'alternatif a des sinusoïdes... Une positive et une négative (à une fréquence de 50 fois par sec. 60 chez les américains).
Donc cette étape consistera à n'avoir que des sinusoïdes positives.
2) Lissage. Cette étape consiste à lisser les sinusoïdes positives, et c'est là que rentre en jeu les condensateurs et la réactance.
Si je ne dis pas de bêtise en sortie de la réactance on est en VCC.
3) C'est la modulation proprement dite. On a un jeu de transistors et de diodes, on joue avec leur extrême capacité à s’ouvrir, se fermer pour recréer un pseudo courant alternatif.

Pour finir, lorsque je disais qu’on joue sur la fréquence et la tension, à savoir qu'un compresseur de petite puissance démarrera à 50 ou 70V et atteindra 210V à pleine charge chez Daikin par exemple.
Les autres questions je les traiterai plus tard.
Cordialement.
Adelclimatisation
05 juillet 2016 à 21:25
Réponse 13 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

FFOO31
Membre inscrit
FFOO31
211 messages
Bonjour,
Adel le maitre, je vous tire mon chapeau.
Cordiales salutations.
06 juillet 2016 à 12:13
Réponse 14 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Bonne journée à toutes et à tous.
Q 4 : oui, tout à fait.
La charge est celle de l'ensemble de l'installation. Elle est commune à l'ensemble des UI, groupe y compris.
Dans la limite des longueurs maximales. Au delà un appoint est nécessaire.
Donc du moment que l'on ouvre les vannes de service, le fluide ira vers l'UI qui est demandée et dont le détendeur est ouvert.
Sauf les sixtuples de chez Hitachi qui ne sont rien d'autre que deux groupes superposés.
En réalité on a un trisplit dont les UI se partagent le même fluide et un autre trisplit qui a son propre compresseur et circuit.

Q3 :
En ce qui me concerne, je vais nuancer les propos de mes confrères.
Donc ma réponse sera oui et non mon capitaine. Pourquoi ?
Parce-que cela dépend de la quantité perdue, du nombre d'UI en demande, des conditions de fonctionnement.
Si la question est : suite à une perte de fluide est-ce que toutes les UI vont en avoir les symptômes ?
La réponse est non.
Lorsque toutes les UI présentent les signes d'un manque de gaz, c'est qu'en général, il reste moins de 60% de la charge et que la demande est forte.
Avec la technologie inverter, beaucoup de techniciens se trompent sur l'appréciation de la charge.
C'est à ce jour l'une des technologies la moins maitrisée par pas mal de techniciens.
A savoir, qu'un inverter donnera tous les signes qui laissent croire à un manque de gaz, alors qu'il n'en manque pas du tout. A contrario, il fonctionnera avec 50% de gaz en moins et le technicien conclura à un bon fonctionnement.

Pourquoi ?
Souvenez-vous, qu'il module sa puissance et donc le débit du fluide (quantité de fluide).
Et souvenez-vous qu'à lui seul il est l'équivalent de plusieurs compresseurs en 1.
Parallèlement à cela, le groupe a été dimensionné pour par exemple 21c int et 33c ext.
Cette donnée est importante pour la compréhension.
Et pour des besoins pédagogiques disons que le groupe est un quadri split, qu'il contient 2 kg.
Pour que le groupe ait besoin de la totalité de la charge pour assurer les besoins, cela revient à dire qu'il est dans les conditions maximales. Donc en demande 21c et il fait 33c dehors et disons 25 dedans.
Là le groupe montera dans les tours. Étant donné qu'on manque de gaz, quelle répercussion (ça dépend vraiment de la quantité perdue).
Quoi qu'il en soit il se passera la chose suivante : les premiers arrivés seront les premiers servis.
Donc la première donnera satisfaction, la deuxième également, la troisième on ressent déjà qu'elle souffle moins bien, la quatrième pas grand chose.

Maintenant toujours la même installation, le même nombre d'UI saute que : en demande 21c, il fait 24c dedans et 27 dehors. Sachant qu'on a la même quantité de manque de gaz. Que se passera-t-il ?

Les besoins étant moindres, le compresseur ne montera jamais à fond comme avant. Donc véhiculera une quantité de fluide moindre.
L'UI 1= OK, la 2ème idem, la 3ème idem, la quatrième aussi. Ou juste une légère différence par rapport aux 3 autres.
Le technicien repartira en disant OK RAS et pourtant le groupe manque du gaz.
Pour mieux comprendre, je reviens sur l'histoire de plusieurs compresseurs en un.
Disons que l'on a 4 compresseurs, chacun véhicule 500 gr. Tant que les 4 sont en fonctionnement hé bien on aura besoin de 2kg. Cependant les conditions sont clémentes et donc on n'a besoin que de deux compresseurs.
Il se trouve que le circuit ne contient plus que 1 kg.
Tant que l'installation ne fait appel qu'à deux compresseurs, personne ne pensera à un manque de gaz (sauf quelqu'un d'appliqué et consciencieux).
En revanche dès lors que le troisième se mettra en route, on sentira des différences au niveau des UI. Si le 4ème démarre là ce sera plus flagrant.
C'est exactement ce qui se passe avec l'inverter.
Cordialement.
Adelclimatisation
06 juillet 2016 à 22:29
Réponse 15 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

PL
Membre inscrit
PL
11 514 messages
Citation :
Le compresseur a une capa, je suis sûr elle est de 55mf. Mais je ne pense pas qu'il est TOR, c'est un 27000btu 50 hertz. Il change de vitesse à chaque entrée mise en route d'une U.I. Sa vitesse je l'ai juste entendu car il émet un sifflement.
Cordiales salutations.
Donc non inverter mais s'il émet un sifflement comme vous le dites je m’inquiète du fonctionnement by pass gaz chaud ? V4V ?
Je verrai bien un manque de gaz... shocked shocked
Ah oui, comme expliqué par Adel il n'y a pas de capa de démarrage en inverter 230 V en alimentation démarrage tri 380 continu puis 380 alternatif puis re en 380 continu pour la régulation vitesse/puissance.
07 juillet 2016 à 14:28
Réponse 16 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

FFOO31
Membre inscrit
FFOO31
211 messages
Bonjour les amis,
Adel a épongé toutes ambiguïtés.
PL je vous remercie aussi pour vos réponses.

Est-ce que un TOR peut varier sa vitesse en obéissant à une carte électronique ?
Dans mon cas s'il n'est pas un inverter, quel rôle joue la Capa de 55uF ?
Pour info : c'est un Midea 27000 BTU 3 splits.
Cordialement.
07 juillet 2016 à 17:31
Réponse 17 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits

adelclim
Membre inscrit
adelclim
1 071 messages
Bonne soirée à toutes et à tous.
Non.
Un TOR, par définition c'est un tout ou rien. Donc il ne peut pas varier sa vitesse.
La vitesse est constante, le débit l'est aussi.
Maintenant est-ce qu'avec un compresseur non inverter on peut varier le volume ?
Oui, mais...
Son propre volume à l'aspiration et au refoulement, il est obligatoirement constant.
En revanche, le volume véhicule vers les terminaux (UI, chambre froide, unité de traitement d'air etc.).
Il peut être variable.
Pour y parvenir on installe des vannes, des bypass, et tout un tas de bidules.

Un inverter n'a pas besoin d'artifice de démarrage car c'est un triphasé, y a pas besoin d'avoir recours à un artifice pour créer le déphasage.
Si votre compresseur a un condensateur, il est sûr et certain que ce n'est pas un inverter, maintenant que le condo soit pique sur une des phases du compresseur, cela ne veut pas dire qu'il sert au compresseur, mais plutôt au ventilateur.

Avec le schéma du groupe vous y verrez plus clair.

P. S. : puis-je vous suggérer la bible de nombreux frigoristes ? KOTZA Manuel du dépanneur 6eme édition.
Avant celui-ci il y a chez KOTZA, les manuels des bases frigorifiques.
C'est un excellent support.
Il traite absolument de tout, froid, clim, électricité, électronique, régulation, mécanique des fluides etc.
Cordialement.
Adelclimatisation
07 juillet 2016 à 21:02
Réponse 18 d'un contributeur de Bricovidéo

Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits


Invité
invité
Bonjour ADEL,
Merci infiniment pour vos explications.
Cordialement.
15 janvier 2018 à 12:02
Pour poser une réponse, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un ICI.

Questions apparentées dans le forum Climatisation

  • 1. Pump down multi splits
    N°2460 : Bonjour, Chez un ami qui a 2 multi splits Mitsubishi au R22, j'aimerai faire un pump down pour changer toute l'installation et passer en 410a. Je connais la manipulation en mono : - Mode froid à fond. - Fermer petite vanne...
  • 2. Consommation anormale climatisation pourquoi ?
    N°1950 : Bonjour à tous, J’aimerais faire appel à vos expériences à propos d’un test de consommation électrique de ma Clim où le cop annoncé ne semble pas respecté. Il s’agit d’un UE multi de 9400w donnée pour un COP de...
  • 3. Blocage momentané des splits
    N°5254 : Bonjour à tous. J'ai une installation bi-split Mitstubishi depuis 1 an environ. Depuis peu et parfois, les splits ne répondent pas à la commande de ventilation, au réglage de l'orientation des ailettes, comme s'ils...
  • 4. Fonctionnement clim réversible multi split Mitsubishi
    N°4544 : Bonjour à tous. J'aimerais avoir de l'aide afin de comprendre le fonctionnement de ma multi mzx8A140VA qui est couplée à 6 splits qui sont divisés sur 2 étages avec au RDC : 2 splits msz-gc25va + 1 msz-gc35va, et à...
  • 5. Configuration avec des splits non utilisés
    N°3610 : Bonsoir, Sur un même compresseur j'ai un split en fonctionnement très proche du compresseur et 2 splits non utilisés avec de grandes longueurs de tuyaux. Cette configuration n'est-elle pas particulièrement pénalisante...
  • 6. Problème puissance climatiseur Mitsubishi MXZ-4F72VF
    N°6289 : Bonjour. Cela fait un an que j’ai mon installation qui est composée : D’une unité extérieure Mitsubishi MXZ-4F72VF reliée à 3 MSZ-AP20VF et 1 MSZ-AP35VG, dans un appartement de 80m² qui a 3 ans et est très bien...
  • 7. Installation piège à huile sur PAC réversible
    N°4594 : Piège à huile sur PAC Réversible. Bonjour. Je dois poser une pompe à chaleur (froid chaud) bi-Split avec le moteur sur le toit à environ 20 m de hauteur. Faut-il que je fasse un piège à huile à la sortie du moteur...
  • 8. Avis sur les climatiseurs de marque GREE
    N°2716 : Bonjour à tous, Connaissez-vous les climatiseurs de la marque Gree ? Je souhaite votre opinion positive ou négative de cette marque. :biggrin: Merci d'avance pour toutes vos réponses. Cordialement. Philippe
  • 9. Information sur kit bi-splits Toshiba
    N°3311 : Bonjour à tous, Première fois de ma vie que je tombe sur un appareil Toshiba avec un boitier ajouté dessus pour le "transformer" en bi-splits. Il est indiqué sur l'étiquette qu'il s'agit d'un monosplit R22 de 3,5 Kw et...
  • 10. Régulation déficiente climatisation Multi-Split Mitsubishi
    N°1978 : Bonjour, Matériel installé : 2 unités MSZ-GC25VA ; 1 unité MSZ-FD25VA et MXZ-3A54VA Fin 2011, ayant repris ma vieille maman de plus de 90 ans avec moi, j'ai fait installer la clim à l'étage dans les chambres mansardées...
>>> Résultats suivants pour : Principe de fonctionnement des climatiseurs Multi splits >>>
Images d'illustration du forum Climatisation. Cliquez dessus pour les agrandir.
panne compresseur clim mitsubishidepannage climatiseurs foruminstaller une climatisation reversibleinstallation climatiseur



information Informations sur le forum Climatisation information Informations sur le moteur du forum Mentions légales

Mentions légales :Le contenu, textes, images, illustrations sonores, vidéos, photos, animations, logos et autres documents constituent ensemble une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle (article L.122-4).
Aucune exploitation commerciale ou non commerciale même partielle des données qui sont présentées sur ce site ne pourra être effectuée sans l'accord préalable et écrit de la SARL Bricovidéo.
Toute reproduction même partielle du contenu de ce site et de l'utilisation de la marque Bricovidéo sans autorisation sont interdites et donneront suite à des poursuites.   >> Lire la suite