FORUM CLIMATISATION

S'inscrire Aide

Profil du membre GL

Rechercher dans le forum climatisation :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 6 570 questions dans le forum climatisation


Membre inscrit GL sur le forum Climatisation

GL
a posté 13 messages sur le forum Climatisation :


Multi-Forums

J'ai regardé une bouche SDB Atlantic il y a peu : pas moyen de couper car il y a l'axe du petit volet qui dépasse de 3 mm environ à l'opposé du ruban.
Au BHV vous pourriez voir ce qui est adaptable.

L'autre solution est de mettre une bouche classique, car on comprend que vous êtes en habitat collectif et que vous n'avez aucun intérêt à réduire le débit automatiquement en dehors de l'usage de la salle de bains, l'essentiel est que le débit soit suffisant.

Cordialement.
25 février 2015 à 22:10
forum consulter ce sujet Problème installation bouche VMC hygroréglable

Bonjour à tous. Les bouches hygroréglables Atlantic sont automatiques et donc sans pile ni commande électrique ; il doit en être de même chez les autres constructeurs, notamment ceux cités par l'ami PL. Par contre, le ruban réagissant à l'humidité est d'une bonne taille (entre 8 et 10 cm, il faudrait mesurer), ce qui fait que la bouche, malgré une arrivée en diamètre 80 mm, fait environ 18 cm de diamètre. Pas certain que le mécanisme psoit placé de façon à pouvoir couper l'ensemble (il faut s'en assurer de visu - voir chez un grossiste - CGED par exemple). Mais ce ne serait pas bien beau si cela est possible.
Un kit WC électrique Atlantic coûte environ 40 € HT, une bouche SDB autonome certainement moins.
Tout cela pour signifier que le centre de la bouche devrait être à 12 cm du mur environ pour un résultat présentable.
Cordialement.
24 février 2015 à 23:45
forum consulter ce sujet Problème installation bouche VMC hygroréglable

Publicité

Bonjour. Juste quelques précisions d'ordre électrique.

Cette série de posts commence par "les plombs sautent" ; cela fait bien longtemps que les plombs ne sautent plus, même la maman de Marielle qui est de son époque utilise le terme déclenchement, que ce soit par surintensité (pour un disjoncteur DJ ou un fusible), ou défaut d'isolement pour un dispositif différentiel résiduel (DDR) qui équipe soit un interrupteur différentiel ID (généralement en tête d'une série de DJ sur un tableau de répartition) ou un disjoncteur différentiel (tel que celui de branchement encore appelé disjoncteur d'abonné).

Donc ici, les deux possibilités existent, déclenchement d'un DJ ou d'un DDR. On penserait plutôt à un déclenchement par surintensité (pas sur-ampérage bien sûr). Mais ce point serait à éclaircir : quel est l'appareillage qui déclenche ?

Fuite de courant signifie qu'il y a un contact fortuit de la phase ou du neutre vers la terre. Un DDR 30 mA déclenche vers 22 mA environ d'écart entre les intensités dans les conducteurs Ph et N.
Ce peut être un contact aléatoire, ou un composant antiparasite connecté à la terre qui ne fait plus sa valeur.

La protection de la ligne de la clim ne nécessite pas un DJ courbe D déclenchant entre 10 et 14 fois l'intensité nominale du DJ (10 à 14 In).

Une ligne de section 2,5 mm² se protège avec un DJ de calibre maximum 20 A (NFC15-100). Donc on peut mettre moins.

Un fer à souder de qualité nécessite une panne inoxydable et une puissance minimum de 20 W. De même, il est à associer à une pompe à dessouder. On en trouve chez les distributeurs spécialisés.

Cordialement, GL
07 août 2013 à 14:09
forum consulter ce sujet Unité extérieure HS les plombs sautent clim Sanyo shiki sai kan

Bonjour Dom. Merci pour le compte-rendu de TP.
Eh bien si la lampe est encore bien rouge sous 120 V sa résistance est donc encore bien forte ; CQFD. Effectivement je pensais que vous aviez fait des déductions et non des mesures avec Variac. On n'a pas tous ce genre d'appareil dans l'environnement familial ou professionnel. Sauf Marielle.

On constate expérimentalement que la loi de commande du triac fait ce qu'elle peut quand la vitesse diminue trop de par la présence de la résistance série.

Je n'avais pas pensé que la lampe éclairait beaucoup dans cette configuration. Mais observer la lampe de nuit peut contribuer à oublier le ron-ron du ventilateur !

Il reste deux possibilités à Jacomanat : trouver une bonne résistance bobinée bien dimensionnée, ou investir ultérieurement dans une climatisation moins bruyante. Mais la faire fonctionner la nuit pour ne pas étouffer pourrait signifier qu'il demeure dans une région fortement ensoleillée.

Cordialement. GL
05 juillet 2013 à 09:05
forum consulter ce sujet Fonctionnement moteur ventilateur climatiseur Airton

Bonjour Dom et Jacomanat. Juste une remarque sur les lampes à incandescence à filament de tungstène.
Il est facile de déterminer la résistance du filament en régime sinusoïdal pur pour différentes valeurs de tensions appliquées (donc de températures du filament) par application de la méthode voltampèremétrique (R = U / I)

Par contre, si la résistance calculée au point nominal peut être considérée comme bonne (entre 1 500 et 1 700 ohms), on ne peut faire le calcul pour des tensions différentes du fait que la température du filament subit de fortes variations, alors que le coefficient de température du tungstène est de 5.10(-3) °C(-1) comme la plupart des métaux usuels. Comme la température varie de quelques degrés à plus de 2 500 °C, la variation de résistance est très grande. C'est ainsi qu'à la mise sous tension, l'intensité pointe peut dépasser 8 à 10 fois l'intensité nominale.

En conclusion, sous 120 V la résistance du filament est peut-être de quelques dizaines ou centaines d'ohms, mais pas 1 200 ohms.

Pour avoir l’ordre de grandeur de la résistance du filament par la méthode voltampèremétrique en régime non sinusoïdal (cas du gradateur à réglage de phase) il faudrait des appareils efficace vrai (TRMS). C'est le genre de manipulation qu'on ne fait jamais, car c'est globalement inutile, et pas trop simple si l'on ne fait pas la différence entre les régimes continus ou sinusoïdaux, et les autres.

Pour l'hystérésis et la non reproductibilité des régimes du moteur, il faudrait s'intéresser à la loi de commande du triac, et à l'influence de la résistance série non linéaire sur celle ci. De beaux essais en perspective.

Pas simple.

Tout cela pour que Jacomaniat approvisionne quelques résistances de puissance comme suggéré, ou encore mieux, qu'il laisse la bonne lampe en série si la vitesse finale lui convient.

Cordialement.
04 juillet 2013 à 22:18
forum consulter ce sujet Fonctionnement moteur ventilateur climatiseur Airton

Bien reçu Dom.
C'est bien cela, 40 à 50 m3. Je peux confirmer qu'en cette fin de printemps l'eau était bonne !
Je vais proposer de la faire fonctionner en HC seulement ; et de changer pour un modèle plus petit si c'est possible ; et en coupant tout en septembre.
J'aurai les renseignements complets en semaine. Mais je n'ai vraiment pas envie de m'atteler au tableau.
Cordialement, GL.
01 juillet 2013 à 15:37
forum consulter ce sujet Pompe à chaleur piscine

Correction : 18 A au total avec la filtration, ce qui doit faire quand même 14 à 15 A pour la PAC et ce n'est pas négligeable. Et les deux fonctionnent ensemble.
01 juillet 2013 à 13:18
forum consulter ce sujet Pompe à chaleur piscine

Bonjour Dom. Eh oui, c'est bien 18 A, et c'est pour cela que l'on m'a appelé à la rescousse ; l'engin est de bon volume, peut-être surdimensionné par rapport aux besoins. L'abonnement de 12 kVA tri autorise environ 20 A par phase, et dès l'enclenchement d'un gros récepteur le DJ de branchement déclenche, ce qui est normal.

Le boulot consiste donc à voir si la pompe ne pourrait fonctionner que la nuit, en s'assurant que le système de filtration fonctionne en permanence.

Et réserver une phase sur les trois pour la pompe est facile en théorie, mais il va falloir redistribuer la cuisson et le gros électroménager sur le tableau de répartition. Du travail dont j'aurais aimé me passer.

L'installateur a simplement raccordé la pompe et ses 18 A sur l'alimentation mono de la filtration sans s'occuper de la puissance disponible au tableau ; et ce qui est vendu est vendu.

Pour les références, je me renseigne. Juste vu qu'il était inscrit "PAC piscine".
Petite = environ 8 à 9 m x 4 m.

Cordialement.
01 juillet 2013 à 11:58
forum consulter ce sujet Pompe à chaleur piscine

huffyBonjour à tous.

On me pose les questions suivantes concernant le fonctionnement par intermittence d'une PAC pour lesquelles je n'ai pas de réponses bien étayées, n'ayant pas cherché plus que cela :

Soit une petite piscine en zone souvent fraiche, récemment équipée d'une pompe à chaleur fonctionnant en monophasé (environ 18 A en régime permanent).

1. Sachant que le point de livraison est en double tarif et qu'il serait judicieux de la faire fonctionner en heures creuses pendant 8 heures consécutives de nuit, y aurait-il un inconvénient thermodynamique à la faire fonctionner seulement en HC, ou doit-elle tourner de préférence 24h/24h (ce qui n'est d'ailleurs pas le cas actuellement) ?

2. La PAC peut-elle être à l'arrêt sans inconvénient bien que le groupe de filtration continue à tourner ? Autrement dit, peut-on dissocier les deux alimentations, celle de la PAC étant en aval de celle du groupe de filtration ?

3. Dès la fin des beaux jours, l'ensemble sera mis à l'arrêt complet. Y-a-t-il des précautions à prendre ?

4. Pour un problème de puissance souscrite (livraison en triphasé 12 kVA - disjonction du général car puissance par phase limite), peux-t-on délester l'installation piscine, donc envisager de faire fonctionner l'ensemble par intermittence ? Je conseille de passer à 15 kVA sans délestage, mais en affinant l'équilibrage. En effet, le surcout de l'abonnement est négligeable par rapport au prix d'un délesteur.

Actuellement, l'ensemble PAC + groupe de filtration ne fonctionne qu'en heures pleines depuis que le soleil est revenu, d'où une prochaine facture d'énergie électrique à la hausse.

Merci d'avance pour vos éclaircissements. GL
01 juillet 2013 à 00:00
forum consulter ce sujet Pompe à chaleur piscine

Bonjour ludo et PL. Vous êtes peut-être à même d'avoir quelques renseignements techniques concernant ces ventilateurs.
On peut penser que les moteurs sont des brushless à commande électronique, mais sans certitude, n'ayant pas eu l'occasion d'en manipuler ; de même, sont-ils à vitesse variable ?
Une documentation concernant ces machines seraient bienvenue, pour une meilleure connaissance du sujet, et si vous avez cela dans vos archives ou savez où trouver les détails.
Cordialement.
06 juin 2013 à 08:59
forum consulter ce sujet Adaptation moteur ventilateur Samsung par Hitachi

Bien reçu ludo. Les couleurs de fils ne sont certainement pas des critères de compatibilité. Mais ces moteurs sont apparemment de caractéristiques particulières sur lesquelles je n'ai pas d'informations.
Des liens permettant d'en savoir plus sur leur technologie seraient bienvenus si vous en connaissez.

"je me demande si je peux adapter ou pas." Je serais aussi prudent que vous, sauf à en savoir davantage sur ces machines.
04 juin 2013 à 08:23
forum consulter ce sujet Adaptation moteur ventilateur Samsung par Hitachi

Bonjour Ludo. Il faut simplement que les ventilateurs aient les mêmes caractéristiques électriques et mécaniques.
03 juin 2013 à 09:16
forum consulter ce sujet Adaptation moteur ventilateur Samsung par Hitachi

Bonsoir à tous. J'ai suivi pas à pas ce dépannage à distance et n'était pas convaincu au départ des chances de réussite sans schéma de la carte. L'expérience de Dom a pu compenser ce manque. Félicitations pour la précision du téléguidage.

La partie manip n'était pas gagnée (et c'était sans compter sur la persévérance de Marielle), et j'ai craint de voir un post décrivant un effet pyrotechnique unique et non reproductible avec la carte au centre, suite au branchement de la sonde dont il n'a pas été spécifié au départ qu'elle pu être différentielle, à moins que l'oscillo possède lui même des entrées différentielles (ou le montage isolé du réseau, ou pire du pire, l'oscillo déconnecté de la terre et l'on n'ose pas y penser ne serait-ce qu'un instant).

Puis vint le 7815 que je n'ai pas encore trouvé ; ce n'est pas le composant le plus difficile à contrôler en fonctionnement.

Les ponts de Graetz (PD2) en parallèle ce n'est pas bien fréquent sur ce type de petit montage, en électronique de puissance davantage. Le constructeur a résolu ainsi un problème d'encombrement ou de cout. **

Quant à l'IGBT, c'est le composant actif principal en commutation et de ce fait est naturellement le premier suspect ; il est le siège de pertes tant en conduction qu'en commutation. **

** : on espère que ces composants sont montés sur radiateurs ; la substance blanche serait donc de la graisse thermique. Est-ce bien cela ? Si ce n'est pas le cas pour l'IGBT, c'est embêtant, et source de panne par échauffement non maitrisé.

Citation :
Ma mère me dit souvent : « un jour tu grandiras… » J’attends…
Il faudra dire à maman que c'est en bonne voie. Et que l'électricité, c'est passionnant.

Cordialement
19 mai 2013 à 23:04
forum consulter ce sujet Carte PAC HS